Facultés

Après 2 mois de cours, il est temps de vous présenter mes 2 facs !

Vous l’aurez compris, c’est l’entrée de ma fac de langues. Ici j’ai mes cours d’anglais: littérature, linguistique, atelier et traduction.

La cafet’, là où on a une fâcheuse tendance à finir quand le prof du vendredi matin (seul cours de la journée) ne vient pas…

La cour, on a quelques cours au premier en face !

Autre point de vue de la cour…

Vue de là-haut

 

Puis après un petit tour en camión, nous voici à la fac de Filosofía y Letras où nous avons 3 cours en espagnol: littérature, linguistique et histoire:

C’est ici que nous avons notre cours de littérature.(mon cours préféré soit dit en passant! La prof est Argentine, ce qui ajoute une difficulté à la compréhension!) Cours où tout naturellement, la prof me demande si la viande que j’ai mangé en barbecue le vendredi passé était bonne (le monde est petit).

Ici, cours de linguistique !

Et pour finir, voilà où j’ai mon cours d’histoire…

Personnellement j’ai bien les deux facs, mais celle de lettres a vraiment du charme je trouve !

A suivre, le D.F. (Mexico) et l’Oktoberfest !

Mercado Zapata y laguna San Baltazar (Cité universitaire de Puebla)

Le 14 octobre avec Marie, Tina, Miguel et Fanny (colocs de Marie), nous sommes allés au marché Zapata qui se trouve près de la Ciudad Universitaria ainsi qu’à la Laguna.

Dans peu de temps c’est la fête des morts (1er novembre)… crânes en chocolat :Nous avons goûté pour vous celui au chocolat au lait. Hé bien, le chocolat est bel et bien un aliment qui me manque ici. J’ai tenté d’acheter une tablette Nestlé mais elle a été faite ici et n’a pas le goût de chocolat selon moi…

Dans ce marché on peut aussi s’arrêter pour grignoter. Au loin, le chicharrón, mon grand copain ! C’est de la peau de porc frite. Je passe mon tour pour ce repas, mais je vous en montrerai de bien meilleurs :)

Miam, trois types de bananes : *dominicaines (frecinette), les petites au fond, *Les roses, les plantains, *Tabasco, les bananes normales pour nous… Si j’ai bien compris, selon mes sources car ma mémoire a flanché je l’avoue! (on s’y perd avec toutes ces sortes!) En tout cas elles sont toutes très bonnes!

Vous voyez le portrait de la femme? C’est la grand-mère du vendeur, et pour la fête des morts il est allé faire quelque chose sur son portrait… Selon l’angle on voit ce portrait tout à fait normal ou… son squelette.

Puis ensuite nous sommes allés à la laguna…

Entrée forte en épices: basilic, menthe, yerba buena (ou hierba buena), persil, origan…

 

La jolie laguna de San Baltazar sur laquelle on peut faire de la barque, ou autour de laquelle on peut simplement se promener…

Autre point de vue…

Atlixco

Comme vous pouvez le constater je tente de rattraper mon retard, ce nouvel article traite d’Atlixco, une ville à 1h de Puebla où nous sommes allés le 30 septembre. Un ami (Carlos) vient de là-bas et nous y sommes allés à l’occasion de la feria. (comme vous pouvez le constater, ici tout est fête, il y a toujours une feria cachée quelque part pas loin!).

Le mot Atlixco, dans la vénérable langue Nathuatl, signifie « Eau dans la vallée ou sur la surface du sol. »

De gauche à droite : Itzel, Carlos, Bastien et Tina

Sur cette place se tenait le spectacle, des gens déguisés dansaient en rond. Ils allaient se hisser sur cette colonne et descendre, comme nous avions pu observer plus tôt à Cholula, mais cette fois-ci nous n’avons pas assisté au spectacle. Il y avait un monde dingue, derrière nous le même nombre !

Les cerfs-volants dans le ciel… Contrairement à l’Espagne où l’on dit « cometa », ici on préferera le mot « papalote »

Atlxico est très réputé pour son marché aux fleurs, j’y ai d’ailleurs acheté du basilic (albahaca). Un mois après, sa vie ne tient plus que par un fil… (c’est bientôt la fête des morts, vivra t-il jusque là…?)

Le Popocatépetl, je ne me lasse pas de le voir, chaque fois différent

 

La Malinche

Les 22 et 23 septembre, toujours avec Tina, nous sommes allées grimper la Malinche (Matlalcueitl), un volcan (cité dans l’article d’introduction) de 4 461 mètres d’altitude. Sa dernière éruption volcanique a eu lieu il y a 3 100 ans donc pas de panique !

Nous avons commencé notre ascension vers 13h dans la joie et la bonne humeur… Après quelques mètres l’altitude se fait sentir mais la motivation nous pousse à continuer.

Voici le groupe, énoncer les noms de ceux que je connais serait trop long…! A ma droite, mon acolyte Tina.

.Pendant le chemin de très jolis paysages… 

Mais très vite, la brume…

Comme on remarque distinctement, en face, le sommet de la Malinche

Nous avons donc décidé de nous arrêter pour la nuit… Quelle nuit !

Bonne ambiance autour du feu pour se réchauffer tant bien que mal…

Nous allons nous coucher assez tôt car le lendemain, départ à 4h du matin. Tina et moi avions apporté un matelas gonflable très lourd qui, comme notre tente, a pris la pluie… J’avais hâte qu’il soit 4h du matin et dès 20h était disposée à me réchauffer en marchant !

Le lendemain tout semble s’être arrangé, le ciel est découvert lorsque nous commençons à grimper, on aperçoit distinctement les étoiles, magnifique, les lumières de la ville au loin… Cependant c’était sans compter sur le retour de la brume aux alentours de 5h qui nous a vite caché toute visibilité à plus de deux mètres… Plus l’on grimpait et plus le froid et le vent nous étaient insupportables… A quelques centaines de mètres du sommet les guides ont choisi de redescendre… Quelle déception, si près du but ! Mais c’était sûrement plus sage… Il faisait bien -5 ou -10°c ! brrrr !

Voici la vue pendant la descente… devant moi : Tina !

Premier café français

Le 18 septembre Marie, Tina et moi avons organisé le premier café français. Nous étions nostalgiques des English night et du Café espagnol et avons pensé que c’était une bonne idée de créer ça ici pour que les Mexicains puissent pratiquer en dehors des cours, qui peuvent parfois être rébarbatifs. Les profs font d’ailleurs des erreurs de français qui m’effraient comme « On va parler SUR les grandes villes françaises », pardon ?

Donc le principe est simple, c’est une soirée dans un bar où les gens parlent entre eux, la première fois on avait rien préparé de spécial si ce n’est une playlist francophone. Demain deuxième édition avec des jeux type cadavre exquis, amnésia etc… Puis pour les prochaines éditions on fera sûrement des plats typiques, des karaokes, des blindtests, déguisements clichés…

Bonne ambiance en tout cas !

 

 

Cuetzalán

Le weekend du 15 septembre, nous sommes allés à Cuetzalán célébrer l’anniversaire d’un ami et l’indépendance du Mexique.

On a loué une chambre pour près de 20 personnes, on s’est baladés dans le petit village traditionnel mais surtout…

…on est allé se baigner dans les cascades bien fraîches !

De retour au village, la pluie bâtait son plein…

Au Mexique il y a quelques petits problèmes d’évacuation d’eau… !

Le soir, sur la place du Zócalo (ainsi se nomme toutes les places centrales de chaque ville Mexicaine), on a pu assister au « Grito de Dolores », qui marque l’indépendance du Mexique. Ce fut une soirée de concert traditionnels. Mais par mécontentement envers le gouvernement de nombreux Mexicains n’y sont pas allés.

Le lendemain nous sommes allés voir une autre cascade, magnifique aussi…

Encore de magnifiques images de paysages dans les yeux… difficile de revenir aux cours du lundi ensuite !