Michoacán, día de los muertos (Suite)

Je continue dans ma lancée sur ce voyage à Michoacán… Après avoir dégustée cette glace nous sommes rentrés et bien fatigués, nous n’avons pas eu le courage de faire le tour organisé…

Le lendemain, parc national d’Uruapan:

 

 

Puis nous sommes allés voir les cascades… Comme vous le voyez, nous avons de la chance niveau météo, cette fois-ci encore le brouillard…

 

Nous sommes ensuite allés grimper un petit volcan pour accéder à cette vue…

ou celle-ci…

Je n’ai pas tellement commenté mais les photos parlent d’elles mêmes! (et je suis fatiguée ce soir…!)

Prochain article et dernier de l’année Tlaxcala…

Michoacán, día de muertos

Le premier novembre ici on fête le jour des morts, pour cela on s’est rendu à Michoacán, c’est ici:

Donc à quelques 7h de route il me semble! Mais cela vaut le détour, c’était magnifique, malheureusement j’ai oublié mon appareil photo, heureusement j’ai une bonne amie qui m’a donné ses superbes photos! :) Merci Tina!

Dès notre arrivée nous sommes allés sur une île appelée Janitzio, qui de loin était illuminée par les bougies et lumières…

Dans les rues, des enfants demandent de l’argent (ou une photo!) , éclairés à la lueur d’une bougie…

En montant sur cette île on a pu observer le cimetière éclairé et les offrandes, les fleurs etc sur les tombes… Un magnifique spectacle de couleur!

Après cette jolie île nous sommes allés au cimetière de Tzintzuntan…

Comme vous pouvez le voir, les tombes sont joliment décorées avec des œillets jaunes, des bougies et des offrandes tels que des fruits, des cigarettes ou de la bière (selon les goûts du défunt). Certaines tombent étaient même ornées d’une guitare ou d’un vélo en fleur… Les gens dormaient près de la tombe, glagla!

Nous allons ensuite à l’hôtel pour une courte nuit de sommeil bien méritée… Le lendemain, réveil à Morelia, petit tour dans les rues la journée

 

 

Tina a fait tomber mes lunettes… gare à elle!

 

 

Petite pause glaçe…

 

Je poursuis au prochain article, celui-là ne chargeant plus d’autres photos!

Parque ecológico

Fin octobre, dimanche, et pourquoi pas un petit pique-nique dans un parc? Voilà comment nous nous sommes retrouvés au parc écologique, pour bosser, ce qui en résumé fut une journée nourriture-guitare-soleil mais fort agréable!

Bon, on fait semblant que Puebla est une ville verte, mais il y a très peu d’espaces verts soyons sincères… Et les arbres ne courent pas les rues!

Prochain article, Michoacán, la fête des morts…

Halloween dans une ancienne prison!

Ici j’aurais pu faire Halloween 7 fois je pense, car la semaine précédent le 31 il y en avait pour tous les jours et pour tous les goûts! J’ai décidé de le faire dans une prison, quoi de plus commun me direz-vous!

Première étape, le maquillage/déguisement! Vous noterez que je n’ai pas fait d’efforts mais pour ma défense j’ai décidé d’aller à cette soirée vers 20h ce qui ne me donnait que peu de temps pour réfléchir et comme je n’ai aucun déguisement chez moi, pas évident…

J’ai donc piqué un peu de blanc et du faux sang, me suis habillée en noir et… listo!

Mariés, pirate, mort, Mr KFC, chat… Les autres ont fait plus d’efforts que moi :)

Déguisement plutôt chouette!

 

 

 

 

 

 

Après s’être préparés, en piste! Allez en prison, ne passez pas par la case départ, ne touchez pas 20 000 francs… Une prison bien pleine…

Et pour couronner le tout, un feu d’artifice!

Oui, il y a des gens qui persistent à se déguiser en lapin…

J’ai même récupéré des accessoires, parée pour la prochaine soirée avec mes 3 perroquets, mon tee-shirt, mes 2 casquettes et mon chapeau captain morgan! (Oui, un ensemble très utile, ça valait le coup de se déplacer ;) ) Sinon je peux adopter le style Mexicain et crier dans la rue « gorras, playeras, sombrero DIEZ PESOOOOOS! »

 

Mi cumple

Le 24 octobre pour fêter mes 21 ans j’ai fais une « petite » soirée avec une trentaine de personnes…

Première étape réalisée avec Tina et Janine, le buffet:

Guacamole, tortillas de patatas, concombre/carottes, toasts…

Mon coloc m’a préparé un gâteau !

Photo by Tina

Mais comme la tradition c’est de « mordre le gâteau » et qu’un ami malveillant te met la tête dans le gâteau ensuite, j’ai acheté un gâteau au supermarché destiné à cela…

Je me suis attachée les cheveux, j’ai soufflé et paf… Malheureusement je n’ai pas récupéré de photo de moi avec du gâteau partout pour l’instant… ! Je ne suis pas sûre qu’il y en ai de claires et nettes car j’ai couru aux toilettes pour me nettoyer :)

Le dernier élément de la soirée, la guirlande sur le toit! J’étais comme une gamine avec ça, je trouve ça tout simplement merveilleux hihi!

Puis vient le moment des cadeaux…

Marie attend avec impatience que j’ouvre mes cadeaux! Chocolats, bonbons, bijoux, chapeau… J’ai été gâtée :)
photo by Tina

Photo by Tina

Voilà le cliché tant attendu! Mais c’est un français qui m’a offert ça ;)

Le lendemain, rangement! Courage:

Mais superbe soirée, supers souvenirs!

Oktoberfest

Vous allez sûrement vous demander ce que vient faire la fête Allemande « Oktoberfest » à Puebla… Hé bien ici il y a une très grande communauté allemande puisqu’il y a l’usine Volkswagen! Pour plaire à ce petit monde ainsi qu’aux Mexicains qui étudient à l’école Humboldt, ils ont recréé ici l’Oktoberfest, la fête de Munich!

Le 22 octobre je suis donc allée avec allemands et autres et en cette très chaude après-midi d’octobre, à l’Oktoberfest…

Pia!

Une partie du groupe!
De gauche à droite: Tom, Pia, moi, Eric, Felix, Antonella et Ciaran

Plat typique allemand, voyage gustatif:)

Mais il y avait aussi des attractions…

Je n’ai pas eu envie de faire celui là je l’avoue, surtout après avoir mangé…

Et me suis cantonnée aux auto-tamponneuses:

Fanny et Bastien

Tom et Antonella

Cette journée ensoleillée et avec des amis fut très agréable, nous avons d’ailleurs fini sur notre toit à boire un café, cependant l’Oktoberfest en soi était bien chère pour des Mexicains. Mais un esprit vif aurait compris à la vue des voitures se trouvant à l’extérieur de l’évènement que ce n’était pas accessible à tous (prix Européens si vous voyez ce que je veux dire…). L’école est grande comme un campus, les jeux de la cour incroyables… On m’a dit le prix d’une année mais j’ai oublié, pour les allemands c’est gratuit car c’est l’Allemagne qui gère ça mais pour les Mexicains c’est hors de prix, environ 12 000€ l’année… Belle preuve de l’égalité des chances!

Mexico city

Le 20 octobre, en route pour Mexico, qu’on appelle ici le D.F. (districto federal) pour ne pas confondre avec México le pays.

Les habitants du D.F. sont appelés les « Chilangos », il y a même une chanson incompréhensible qui utilise tout leur jargon, allez voir si le coeur vous en dit, je vous ai mis la version avec paroles: Café Tacvba – Chilanga banda. Voici une phrase qu’ils disent apparemment (merci Carlos:)) « Qué transita por tus venas? » c’est à dire « comment ça va? » mais à Puebla on dira plutôt « Qué onda? »…

2 heures après avoir pris le bus depuis Puebla et après avoir testé le métro de la capitale, nous voici sur la place principale: le zócalo:

Sur la place, le majestueux drapeau Mexicain vole au vent…

Aujourd’hui par hasard nous tombons sur un grand carnaval haut en couleur!

Le « jaguar príncipe del Mictlan » de Felipe Eleazar Susano Barón (je viens juste de voir le dernier nom Clem & Lotte!)

Nous continuons notre balade en nous lançant dans une grande rue commerçante qui paraît Européenne! (et pour cause j’y ai trouvé des magasins tels que Yves Rocher…)

Quelques mètres plus loin, le palais des beaux arts:

Que nous visiterons une autre fois car aujourd’hui c’est juste un aperçu de la ville!

 

Trompe l’oeil ou non? Qu’en pensez-vous?

Crâne type fête des morts…

Monumento a la Revolución

Ce monument était destiné à être le palais législatif, mais le projet a été repris par le président Porfirio Díaz et le 23 septembre 1910, la première pierre de cet édifice a été posée. Vous l’aurez peut être remarqué en observant son architecture, l’architecte en charge était français, Emile Bernard. Ce monument a une longue histoire, on y trouve les restes des personnages principaux de la révolution tels que Francisco I. Madero, Venustiano Carranza, Francisco Villa, Plutarco Elías Calles et Lázaro Cárdenas… Aujourd’hui on peut monter pour observer la ville et à ses pieds se trouve le musée de la révolution…

Vue d’en haut

 

Vue d’en haut

 

Ensuite visite du palais national:

L’une des peintures murales qui ornent l’escalier (on peut y trouver Frida Kahlo, je ne sais pas si elle figure sur celle-ci…)

Les peintures du musée sont très intéressantes… Serais-ce la complexité du corps humain?

Conclusion, le D.F. c’est bien mais très grand, très pollué (et pour cause, on a vu un peu de ciel bleu mais c’est rare!)… J’ai raconté à certains d’entre vous que j’avais une prof d’histoire au lycée qui avait vécu 5 ans au D.F. et qu’en passant les tests médicaux en France ils lui avaient demandé si elle était fumeuse, non non, c’est seulement le résultat de 5 ans de vie dans une ville très polluée…! Le D.F. donc j’aime bien mais je préfère de loin Puebla et sa relative tranquillité! J’y retournerai faire un tour pour sûr, rien que pour visiter le musée des beaux arts…