Campeche

La jolie et tranquille ville de Campeche m’a vue deux fois, et les deux fois, on s’est plus…

C’est une ville fortifiée, très propre, avec des maisons colorées…

 

 

… une exposition en plusieurs parties de Javier Marín…

Le 4 décembre j’ai vu ça:

 

ou encore… ça:

 

Et le 5, tout avait disparu… Mais à mon retour le 15, j’ai vu ça:

 

 

Je ne sais pas ce que vous en pensez, mais la deuxième partie est plus sympa, non?

En continuant la balade, on a pu voir ça:

Je vous accorde qu’une femme avec un chien sur la tête c’est plutôt atypique, mais le dessin est magnifique je trouve! Très précis.

 

 

Mais j’ai aussi aimé cette ville pour son malecón, sa jetée

qui m’a un peu fait penser à mon enfance aux sables, je ne sais pourquoi…

 

 

Cette jetée où une femme, la novia, attend depuis toujours le retour de son homme parti en mer…

Oui, cette ville m’a beaucoup plus car elle est reposante mais je vous déconseille les « musées », qui sont vides… et le jardin botanique, la « courette botanique »! Ainsi que… la « plage » où je n’ai pas osé me baigner!

Auberge de jeunesse Parroquia, pas chère, petit dej, plutôt sympa et surtout bien placée!

Palenque

Toujours dans l’état de Chiapas, le magnifique site archéologique de Palenque.

Ces ruines datent de 226 avant J.C. et en 1123 après J.C., après la chute des Mayas, le site a été envahi par la forêt, mais après avoir été redécouvert et restauré, c’est un lieu très touristique. Heureusement, nous y sommes allés de bon matin, il n’y avait personne, sauf un grand soleil!

 

 

Bien que le site de Palenque ne soit pas aussi grand que celui de Tikal (Guatemala) ou Copán (Honduras), il est des plus raffinés. Les hiéroglyphes sur les bâtiments ont permis de retracer l’histoire du site et entre autre les rivalités avec Calakmul (Campeche) et Toniná (Chipas). Toniná est un site que j’ai pu visiter et qui est en effet un site qui aurait pu attirer les convoitises, il est incroyable… Mais je ne vous en dis pas plus pour le moment.

 

En 2005, on a estimé que 2.5km² du site étaient découverts, mais cela ne représente même pas 10% de l’ensemble…

On prend son courage à deux mains et on monte! Malgré le soleil qui tape déjà! Par peur de le regretter, j’ai monté toutes les pyramides du voyage. Pas sûre de pouvoir y retourner un jour!

Une fois en haut de la pyramide… Ça donne ça:

 

 

Ouf, ça valait le coup!

Impression: magnifique site à ne manquer sous aucun prétexte!

Agua Azul

Toujours dans l’état de Chiapas, à 65km de Palenque, Cascadas de Agua Azul, formées grâce aux afluents Otulún, Shumuljá y Tulijáque on ne voit pas bien sur cette photo car il ne faisait malheureusement pas très beau…!

Ma mère s’est baignée, quant à moi j’ai préféré attendre les eaux chaudes du Quintana Roo… !

Mais lieu très joli néanmoins et qui doit l’être davantage par beau temps!

San Cristóbal de Las Casas

Je crois que cette ville fut ma préférée. Ma première impression ne fut pas la bonne, je l’ai mal jugée! Pas trop trop touristique, reposante, jolie,…

J’y suis allée début décembre et fin décembre-début janvier.

Cette ville coloniale a pris le nom de « Las Casas » en hommage à Bartolomé de Las Casas, un frère dominicain qui s’est battu pour défendre le droit des Indiens, notamment contre Juan Ginés de Sepúlveda dans la très fameuse « Controverse de Valladolid »(1550-1551).

A San Cristóbal il y a un marché artisanal en plein air et un marché avec de produits régionaux, tous deux valent le détour!

Ce qui a bien aidé à mon adoration pour cette ville c’est d’une part, l’auberge de jeunesse Qhia, où les gens étaient très agréables, où l’on a rencontré un français qui parlait seulement 12 langues, où il y a une terrasse avec une petite salle avec cheminée où nous avons fêté le jour de l’an…

Avec des cierges étincelants, comme quand j’étais petite :) .

D’autre part la découverte de deux boulangeries françaises: Oh la la et El horno mágico. Oui, après 5 mois le goût du pain au chocolat, de la tarte aux fraises et du fondant nous manquait…

 

 

 

 

 

Les photos typiques y étaient!

 

Mais aussi l’artiste de rue qui m’a rappelé les soirs d’été.

Non loin de là, les Grutas de Rancho Nuevo, dans un grand parc plein de grands pins…

 

 

Une petite fille faisait la guide dans les grottes, à la vue de ces deux bouts de pierre elle a dit « Ce sont des tortues qui restent dans leur carapaces car elles ont froid… »

Mais la ville de San Cristóbal nous réserve encore des surprises…

Cet atelier utilise du papier recyclé pour faire de la cartographie, des carnets, etc…


J’ai aussi visité les villages de San Juan de Chamula et Zinacantán, une fois avec le groupe début décembre, puis une autre fois début janvier avec une association, Na Bolom « la maison du Jaguar », qui aide les Lacandons, ethnie maya qui habite dans la forêt à la frontière entre le Mexique et le Guatemala.

 

Eglise de San Juan construite en 1522

Premier village visité : San Juan

L’intérieur de l’église de San Juan Chamula. II est normalement interdit de prendre des photos, mais j’ai trouvé cette photo sur internet et les gens à la sortie vendent des cartes postales…

La religion pratiquée dans cette église est la religion Catholique Traditionnelle. Ici un chaman peut vous purifier, le rituel dure 2h environ et commence avec les bougies qui sont d’abord passées autour du sujet puis collées au sol. Les bougies brûlent le mal. Ensuite est utilisé un poulet qui est aussi passé autour du sujet, puis sur les bougies. Pour finir on peut utiliser des œufs qui, eux aussi seront passés autour du sujet… Dans cette église on boit du coca, car le rot fait partir, dit-on, le mal.

 

Zinacantán

Je suis allée chez l’habitant (les deux fois donc), pour goûter le Posh, la boisson traditionnelle, très forte en alcool…!

Voir les métiers à tisser et blouses artisanales

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Dernière visite, un parc…

 

…Qui malheureusement ne casse pas trois pattes à un canard, si ce n’est pour la légende racontée à l’entrée qui nous a bien faite rire.

Un français du nom de Jean-françoise…

Cañon del Sumidero, Chiapas

A bord d’une lancha, nous avons navigué dans le magnifique Cañon del Sumidero, preuve de sa beauté, il est nominé et seul représentant du Mexique pour être l’une des 7 nouvelles merveilles naturelles.

 

L’une de ses falaises s’élève à quelques 1000 mètres de haut et s’enfonce à 250 mètres de profondeur.

Oaxaca + Monte Albán, Etat de Oaxaca

En route pour Oaxaca…

Visite de Monte Albán à la fermeture du site, une jolie lumière et pas un chat! Premier site archéologique du voyage, qui en précèdera un certain nombre…

Fondé par les Olmèques, le site de Monte Albán connu son apogée lors de la période Zapothèque, en 200-600 après J.-C.. En 1987 il est considéré patrimoine mondial de l’UNESCO.

Folle ambiance à Oaxaca de Juárez!

Qui veut des chapulines (sauterelles) au piment? Ça n’a pas trop de goût mais c’est plein de protéines!

Pour ceux qui aiment les saveurs plus traditionnelles, du chocolat… Mais attention la préparation n’est pas la même… Bien que le mot chocolat vienne du Náhuatl « xocolatl », on préfèrera notre chocolat milka ou côte d’or! (trop de sucre dans le chocolat de Oaxaca, dommage…)

 

Un long voyage!

Du 29 novembre au 3 janvier je suis partie en vadrouille, profitant des longues vacances pour découvrir des endroits plus éloignés du pays. Je vais sûrement prendre un moment pour tout écrire!

  • 29 novembre: Puebla, Etat de Puebla
  • 30 novembre: Oaxaca + Monte Albán, Etat de Oaxaca
  • 1 décembre: Cañon del Sumidero + San Cristóbal de las Casas, Etat de Chiapas
  • 2 décembre: Agual Azul, Chiapas
  • 3 décembre: Palenque, Chiapas
  • 4 décembre: Campeche, Etat de Campeche + Uxmal, Etat du Yucatán
  • 5 décembre: Chichen Itza, Yucatán
  • 6 décembre: Cancún, Quintana Roo
  • 7 et 8 décembre: Playa del Carmen, Quintana Roo
  • 9 et 10 décembre: Cancún, Quintana Roo
  • 11 décembre: Mérida, Yucatán
  • 12 et 13 décembre: Villahermosa + Comalcalco, Tabasco
  • 15 décembre: Campeche,Campeche
  • 16 décembre: Mayapán, Yucatán
  • 17 et 18 décembre: Valladolid + Ek Balam, Yucatán
  • 19 au 22 décembre: Tulum, Quintana Roo
  • 23 au 25 décembre: Isla Cozumel, Quintana Roo
  • 26 au 29 décembre: Isla Mujeres, Quintana Roo
  • 30 décembre: Yaxchilán + Bonampak, Chiapas
  • 31 décembre: Toniná + San Cristóbal de las Casas, Chiapas
  • 1 au 3 janvier: San Cristóbal de las Casas, Chiapas

 

Tlaxcala

Le 18 novembre, visite de Tlaxcala, à une heure de Puebla, par un ami qui y habite.Tlaxcala est la capitale de l’état du même nom.Tlaxcallān en Náhuatl veut dire « Lieu de pain ou de tortilla de maïs ». En 2010, la ville comptait 89,795 habitants.

 

 

 

 

 

 

Peu de temps avant il y a eu une corrida, preuve de cela des tâches de sang au sol que je n’ai pas eu le cœur de photographier…

 

 

Palacio del gobierno – Palais du gouvernement

A l’intérieur du palais on peut voir des peintures murales racontant l’histoire du pays

 

 

Nous sommes restés la nuit pour la feria.

Mini « Algodón de azúcar », littéralement « Coton de sucre ».

 

A partir l’agave, on prépare le Pulque, une boisson fermenté assez spéciale…

 

Cette boisson visqueuse et blanche alcoolisée (5°-6°) est une boisson traditionnelle que l’on peut boire dans les « pulquerías », mais elle a été remplacée par la bière et est de moins en moins consommée…

On peut en boire à la fraise, à la noix, à l’ananas…

Je n’en ai jamais abusé, mais apparemment ce n’est pas très bon pour l’estomac, donc à consommer avec modération. De toute façon c’est assez spécial et après quelques gorgées peu de ceux qui on testé dans mon entourage on eu envie d’y revenir!