Uxmal

Bon, je vous rassure j’en suis déjà au 4 décembre… Quoi? Même pas une semaine de racontée… Pauvres de vous lecteurs, ce n’est pas fini! Et ça n’en finira jamais car je suis retournée au D.F. depuis mon retour et m’en vais au carnaval de Veracruz samedi! =D

Uxmal, prononcé ‘Uchmal’ pour nous petits français, c’est encore des ruines et des ruines, mais j’aime tellement ça! C’est à quelques 78km au sud de Mérida (Yucatán). Et ça veut dire quoi Uxmal? « Trois fois construites » (ah oui, tout de suite ça fait moins classe!) Ce site fait partie de la Route Puuc, le niveau inférieur des pyramides est très dépouillé et le niveau supérieur plus travaillé.

La pyramide du Devin

 

Uxmal est une ancienne ville Maya de la période classique. De nos jours, c’est avec Chichen Itza (prochain article) et Tikal (Guatemala) un des gisements archéologiques les plus importants de la culture maya. C’est pas rien hein? Je n’ai malheureusement pas été jusqu’au Guatemala pour vérifier cela…

C’est un petit coin sympa, j’ai bien apprécié, il n’y avait pas trop de monde (comme vous pouvez le constater, jusqu’ici j’ai plutôt eu de la chance, il n’y a pas eu foule dans les sites archéologiques, mais la roue va tourner très bientôt…)!

Dans le « quadrilatère des Nonnes »

 

Au sommet d’une pyramide on se sent grand!

 

Et la nuit on a eu le droit à un spectacle de son et lumière… Parmi le groupe j’étais presque la seule à comprendre, mais j’ai bien rassuré tout le monde en disant que oui, moi aussi j’avais trouvé ça un peu aburrido et long!

Bel effort tout de même pour nous raconter des légendes, mais s’il vous plait moins fort à gauche. Je suis moitié sourde.

Je vous recommande (non pas le spectacle mais) le lieu qui est vraiment sympa, calme, la pyramide n’est pas dure à monter (pas très haute)!

Mennonites

Les Mennonites sont une communauté religieuse issue de la réforme protestante (Suisse) de 1520 dont la doctrine se base sur la bible en tant que parole divine de Dieu. Ils ont immigré d’Allemagne et des Pays-bas pour venir s’installer dans de nombreux endroits et notamment au Mexique.

Les mennonites refusent :

  • le baptême des enfants (ils sont anabaptistes: ils préfèrent un baptême plus tardif, précédé d’une profession de foi personnelle)
  • l’usage des armes, et donc le service militaire
  • pour une minorité d’entre eux, beaucoup de progrès techniques
  • comme dans tous les protestantismes, le pasteur n’est pas un intermédiaire entre les croyants et Dieu

Ils sont très mobiles car ils sont persécutés politiquement et religieusement (anabaptistes). Les jeunes refusent de faire leur service militaire car il comprend l’usage des armes.

En France il y  a 2400 Mennonites.

Ils sont très sobres, travailleurs et souhaitent le bien mais ne se mélangent pas avec les Mexicains. Ils vivent principalement comme lorsqu’ils sont arrivés, au début du XXe siècle. Ils parlent donc un dialecte allemand.

Quant à moi, je ne connaissais pas et j’ai été étonnée du changement avec le reste du Mexique!

 

Ils vendent leurs produits, du fromage, des biscuits…

Pas loin de Puebla, à Chipilo, il y a une communauté d’origine Italienne qui a immigré au XIXe siècle pendant le Porfiriato mais cette communauté s’est un peu plus ouvert aux Mexicains.