Mariposas monarcas

Le Monarque, Danaus plexippus ou Mariposa monarca migre en groupe deux fois par an entre le nord (Canada, Etats-Unis) et le sud (Mexique), il parcoure 4000km…Danaus_plexippus_migration_map_in_North_America-frLa saison pour voir le Monarque s’achève, mais vite, je décide d’aller à Zitacuaro, dans l’état de Michoacán pour le voir! Pour cela, nous devons grimper le Cerro Pelón pendant 1h30…Ô joie de se retrouver au beau milieu de la nature, presque seuls…

DSC01425_web

Le guide

DSC01431_web

Vue en chemin

Bon, c’était sans compter sur les gars qui te suivent pendant 1h pour qu’au lieu de faire le chemin à pied on monte sur leurs chevaux… Mais bon je leur ai dit gentiment et ils ont enfin fait demi-tour ensuite…

Il faut savoir que ce site est désert, on a seulement croisé 2 personnes au retour… Il y a « 80 visiteurs » par jour en moyenne, mais lorsque nous sommes redescendu à 14h ça faisait 6 visiteurs au total! Alors qu’il y a des sites avec 8000 visiteurs par jour!DSC01434_webOn arrive bientôt…

Manon s’est mise en condition pour attirer les papillons heheDSC01547_web

TADAM!DSC01460_web DSC01478_web DSC01481_web DSC01486_web

Mais aussi… DSC01501_webSi vous cliquez sur le lien, j’ai fait une courte vidéo (pour pouvoir la charger sur le site):Mariposas!

C’était super, exceptionnel! C’est magnifique de voir ces nuées de papillons!

On a pu même les toucher, ils ne sont pas très peureux…487524_10200795687674935_1496478850_nMalheureusement il est jugé en situation « préoccupante » au Canada à cause la pollution etc…

Si vous avez l’occasion, c’est vraiment quelque chose d’incroyable! Premièrement, tellement reposant d’être dans la campagne, respirer, et marcher fait tellement du bien! Deuxièmement, c’est incroyable de voir ce phénomène naturel…

 

 

Coyoacan, UNAM y Xochimilco

Encore un tour à la capitale! Pour commencer: Coyoacan. Mais qui a t-il là bas? Un indice, c’est une maison dont la propriétaire et une femme très connue du Mexique… Une certaine peintre qui a vécu avec Diego Rivera…

Réponse:DSC01256_web

DSC01335_web

Entrée…DSC01259_web
Veuillez passer au jardin… Cela peut paraître out of the blue, mais ce jardin m’a tout de suite fait penser au jardin Majorelle de MarrakechDSC01264_web DSC01265_web DSC01266_web DSC01269_webPuis le musée…

DSC01270_web

« Jamais de ma vie je n’oublierai ta présence. Tu m’as accueilli détruite et tu m’as rendue intègre, entière. » à Diego

La vie de Frida Kahlo n’a pas été des plus faciles, elle a énormément souffert de la maladie, et cela se retranscrit dans sa peinture… Diego pour tenter d’arrêter cette lubie auto-destructrice  qu’était la peinture d’autoportrait pour Frida, la force à peindre d’autres personnes…DSC01277_webMême une nature morte représente ses douleurs internes…DSC01279_web

"A quoi bon avoir des pieds Si j'ai des ailes pour voler."

« A quoi bon avoir des pieds
Si j’ai des ailes pour voler. »DSC01282_web

Mais Frida (et Diego) avaient de nombreux amants, et ça lui redonnait le goût de vivre comme on peut le voir sur la peinture ci-dessus

Un tableau très fameux…DSC01286_webIl n’y avait que très peu de Diego dans cette maison…

Diego Rivera

Diego Rivera

Ça ressemble à ça non?

Juan Gris

Juan Gris

Et un petit portrait de Frida DSC01295_webPetit tour de maison…

DSC01304_web DSC01303_web DSC01297_web

La représentation très réaliste qu’a fait Diego de Frida…DSC01302_web

 

DSC01312_web

Je connais quelqu’un à qui plairaient ces gros pinceaux!

DSC01318_web

Il y a très peu de photos où Frida apparaît avec sa chaise roulante

Puis l’atelier…DSC01308_web DSC01319_web

Comme Frida était très souvent restée alitée, il y a un miroir au dessus de son lit pour qu’elle puisse réaliser ses autoportraits

DSC01322_web

Puis à nouveau, vue sur le jardinDSC01333_webPetite balade à Coyoacan ensuite…

DSC01338_web DSC01340_web

UNAM (Universidad Nacional Autónoma de México) DSC01341_web DSC01343_web DSC01347_web DSC01350_web DSC01351_web DSC01353_web

groupe

Le groupe. Avec Mario (tee-shirt vert assis en bas).

Après cette petite visite de l’université, nous sommes allés à Xochimilco (prononcer Sotchimilco).DSC01354_web

Xochimilco est un village où l’on peut faire de la barque, plutôt joli. Seul regret, les barques servent maintenant à faire des fêtes et à se bourrer la gueule. Alors, on croise des gens de 13 ans totalement bourrés… C’est aussi un peu bondé aussi et les barques s’entrechoquent.

DSC01356_web DSC01360_web

Petite île des poupées. Ou sacrifice de poupées heheDSC01378_web DSC01379_web DSC01382_web

Ils sont là aussi, les mariachis!DSC01393_web DSC01394_webAgréable journée avec beaucoup de diversité entre la maison de Frida, l’université et les barques.

Carnaval de Veracruz

Direction carnaval de Veracruz (dans l’état du même nom), côte EST, ouf, un peu de mer! DSC01198_web

DSC01056_web

Petite pause à Boca del Rio. Puis Veracruz…

DSC01059_webNon, cette plage n’est pas bondée! Pire que les Sables en été? Médisants…!

Pour fuir la foule  le fun, nous voilà de nouveau sur une lancha. Ça commence à être une routine. Plus de bateau que de train cette année (et pour cause, il n’y a qu’un train ne transportant pas de marchandises au Mexique: le CHEPE, mais j’y reviendrai, c’est prévu…!)

DSC01067

Christine, la photographe de la plupart des photos que je vais mettre du carnaval!

Sympa la douche, hein?!

Nous voilà donc partis, on nous a promis une île… DSC01066_web DSC01074_web DSC01060_web

Sympa l’île, ah mais… on part? Ah oui, on a pas le droit d’accoster. Ok. On fait quoi alors? Bah on va se baigner au large, pardi! Ah, où est le maillot de bain…? Qu’à cela ne tienne, j’ai ma robe de bain!

Photo par Tina:)

Photo par Tina:)

Après ce petit bain, de retour sur la côte, on se promène, on mange des glaces, un été aux Sables je vous dis…!

579620_10200516232450942_530328465_n

Bastien, Christine, Erick, moi, Leah, Sashea et la photographe Tina

Et viens le moment tant attendu, le défilé! DSC01194_web DSC01209_web DSC01153_web

Leah, ma coloc!

Leah, ma coloc!

Voilà les 3 photos potables que j’ai réussi à prendre, mon appareil n’aime pas trop la nuit… J’ai donc pris, je le confesse, celles de Christine qui suivent…16511_10200516049966380_109822003_n 16321_10200516295732524_1933987969_n

Oui, on ne joue pas dans la même cour!

J’étais épatée par les gens qui défilaient, le carnaval a commencé à 18h et fini vers minuit-1h et cela du 5 au 13 février, tous les jours. L’ambiance est géniale, les gens dansent, sont heureux, (boivent aussi pas mal). Gnagnam style résonne plus d’une fois dans nos oreilles, ça tombe bien ça faisait longtemps que je ne l’avais pas écoutée (au moins la veille à la radio!)… Les costumes sont beaux, c’est la fête!

Distrito Federal

Une nouvelle fois, me voici partie vers la capitale! DSC00935_web

Après avoir fin ce long voyage de décembre j’ai pris quelques semaines de repos et je suis ensuite allée, fin janvier, à la capitale. Nous sommes parties avec Tina et Luis avec l’université d’architecture pour visiter 2 musées.

Le premier se trouve à la UNAM (Université Nationale du Mexique) et s’appelle le MUAC.

DSC00931_web

Ce musée tout en verre fait très moderne à côté de l’architecture bétonnée du campus DSC00934_webDSC00933_web

Nous avons donc visité l’intérieur d’un point de vue architectural, on a pu réfléchir par exemple aux défauts que présentaient ce bâtiment, à savoir le froid ou le chaud à cause du verre, j’ai aussi pensé au bruit qu’il devait y avoir pendant la saison des pluies ! (quand même de mai à fin octobre!)DSC00950_web

Cette petite cour a aussi ses défauts, en effet, lorsqu’il pleut, l’eau ne s’évacue pas suffisamment et entre dans le bâtiment…

Ensuite j’ai pu voir les quelques salles d’expositions qu’il y avait, je dois avouer que j’étais plutôt déçue car il n’y avait pas grand-chose à voir (toutes les collections étant prévues pour février) DSC00938_web DSC00947_web DSC00957_web DSC00962_web DSC00965_web

Ensuite nous avons mis des protèges chaussures magnifiques pour ne pas salir

Classe hein?

Classe hein?

Entrer dans un monde aux couleurs fluo ça faisait un effet bizarre, sensation de malêtre un peu…psychédélique DSC00973_web DSC00977_web

Puis nous sommes allés dans un autre musée dont je ne me souviens plus le nom… C’était plus complet ! J’ai pris quelques photos aussi.

Vue de dehors

Vue de dehors

Sculture, Montres molles de Dali

Sculture, Montres molles de Dali

DSC01015_web

Le penseur, Rodin

Le penseur, Rodin

Encore une journée où on se dit que Mexico c’est dingue, la pollution, le trafic, mais aussi tellement à voir…! Dans peu de temps, un autre article sur une autre facette de Mexico! Mais en attendant, en route pour Veracruz, au carnaval!

 

Toniná

Nous sommes le 31 décembre, le voyage touche à sa fin, nous sommes entre Ocosingo et San Cristóbal de las Casas, Chiapas. Oui San Cristóbal, vous vous souvenez? Cette charmante petite ville avec des boulangeries françaises, la chouette association de Na Bolom, et l’atelier de recyclage de papier qui fait de beaux carnets, entre autres… Mais nous n’avons pas encore vu assez de pyramide avec Tina et décidons donc de monter cette dernière avant de repasser par San Cristóbal puis de faire San Cristóbal – Puebla d’une traite, un ultime voyage en bus (épuisée nous sommes) de 12h.

Notre bus entre Palenque et Ocosingo a plus d’une heure de retard. Et pour cause, on aurait dû prendre la compagnie ADO, ADO « siempre primera » (ça va les chevilles). On a bien cru que l’on aurait pas le temps de voir le site mais si!

En prenant un camión à partir d’Ocosingo nous sommes donc arrivées à ma pyramide préférée de tous les temps (et plus encore!): Toniná Je ne dirai jamais assez merci à Tina pour avoir trouvé cette escale! Voyez par vous même…DSC00621_webDSC00626_web

DSC00624_web

DSC00678_web

C’est comme la campagne de mon enfance: la vendée. Les champs, les barrières, les vaches… ah oui avec les montagnes en plus!  Pour accéder au site il fallait emprunter un chemin… DSC00628_web

Nous  nous sommes tout de suite bien entendues avec Crampe, le chien, qui nous a suivi un bon moment… Comme vous le voyez, les marches ne lui faisaient pas  peur. Sauf la pyramide, qui a été la dure raison de notre séparation. Pourquoi Crampe? Il s’avère qu’au moment de le baptiser j’avais une crampe au genoux. Oui, pas très original… Suite de la visite!

DSC00632_web

Juego de pelota

Et voilà LA pyramide! DSC00677_web

DSC00636_web

Un serpent dans un arbre! Ou un arbre serpentesque?

Un serpent dans un arbre! Ou un arbre serpentesque?

DSC00639_web

DSC00640_web

"Dédié au chemin que parcourent les lumières du ciel en traversant le monstre de la terre. La lumière se met en accusation à travers la croix, cela représente le transfert vers une autre réalité."

« Dédié au chemin que parcourent les lumières du ciel en traversant le monstre qu’est la terre. La lumière se met en accusation à travers la croix, cela représente le transfert vers une autre réalité. »

Entrons dans le Palais de l’au-delàDSC00642_webDSC00645_webLa pyramide est composée de plusieurs étages, on y trouve des sortes de pièces, cela rend la montée plus simple. Mais à la fin, c’est pentu (qui a dit qu’il ne fallait pas mettre une jupe pour monter une pyramide?)DSC00656_web DSC00657_web DSC00658_web DSC00662_webComme vous pouvez l’observer je n’ai pas bien réussi à faire un choix concis quant aux photos!

Vues du haut! Alors là OUI ça valait le coup de monter!DSC00665_web DSC00667_web DSC00668_web

J’espère que ça vous a plu!

Après cette montée, nous sommes reparties assez vite car nous  n’avions que peu de temps pour arriver au bus (nous sommes arrivées 4 min avant qu’il parte!) et rejoindre Manon, allée directement à San Cristóbal pour ses investigations de master, et fêter le jour de l’an!

On the road

On the road

Dans l’auberge où nous étions, chacun prépara un plat. Nous avons fait une salade de riz (un peu grande). Puis en apéro entre nous, un guacamole made by Tina avec des totopos, une bière, parfait! Miam! Puis light que votre foie gras-champagne n’est-ce pas? DSC00684_web

Bonne année! Ce voyage est terminé, j’espère que vous aurez aimé me lire, ce fût vraiment un voyage incroyable où j’ai été épatée par la diversité du Mexique… Je ne me lasse pas des ruines non, j’en ai vu 12 il me semble, et maintenant, en écrivant, j’ai envie d’en refaire bientôt! 2 mois sans ruines…! :)

Cela n’en fini jamais, j’ai déjà des articles à venir: journée à la capitale le 31 janvier (oui, le jour où Pemex a explosé), carnaval de Veracruz et journée re-capitale, maison de Frida Kahlo et UNAM (Universidad Nacional Autónoma de México)! A bientôt!

Yaxchilán + Bonampak

Après Isla Mujeres nous voilà sur le chemin du retour, mais d’autres surprises nous attendent encore… Nous ne sommes plus que 3: Manon, Tina et moi pour continuer la route. Après une nuit de bus, nous laissons Manon aller visiter Palenque, site qu’on ne peut rater sous aucun prétexte, et nous rendons, à partir de la ville de Palenque, à Yaxchilán et Bonampak, deux sites archéologiques! (grâce à l’hôtel il faut l’avouer, même si à part ça douche froide et dortoir glauque!) C’est ici que vivent les Lacandons que protègent l’association Na Bolom ou Wikipedia fr (pour les pas bilingues^^). Evidemment cela me fait penser à Norman et ces bilingues. Pardon, aujourd’hui je ne sais pas ce qui m’arrive avec les liens…!

A part ça, Yaxchilán, Pierres vertes, est aussi nommé Menché ou Lorillard Ville car Pierre Lorillard (Non, il n’était pas français mais américain) a contribué à financer les expéditions de Désiré Charnay (lui était français) dans les zones Mayas. On dit que la ville s’appelait autrefois Pa’ Chan.

Premier site: Yaxchilán! Ce site se trouve à la frontière naturelle entre le Mexique et le Guatemala créée par le fleuve Usumacinta, pour accéder à ce site il faut prendre des lanchas

Petite balade en bateau fort sympathique…

Enfin arrivées au site, c’est parti pour la visite…

A l’intérieur… Le saviez vous? En espagnol le mot chauve-souris est le seul qui regroupe toutes les voyelles murciélago!

Encore une fois je me suis forcée à monter, je me souviens que j’étais pas très bien pourtant. Toujours à suivre ma règle de monter chaque pyramide.

Vue d’en haut…La vue ne casse pas trois pâtes à un canard mais bon ça change, c’est ombragé pour une fois!

Nous avons repris le bateau puis le bus pour nous rendre à Bonampak!Out of the blue:  je ne sais pas pourquoi, mais voici musique que j’écoute, bien classique! Enjoy

En route pour Bonampak, Murs peints, il semblerait que le site est été construit entre 580 et 800. Giles Healey l’a découvert et 1946 grâce aux Lacandons qui y réalisaient encore d’ancien rites Mayas.

Le bâtiment principal:Mais non je plaisante… Voici la bête:La vue d’en haut… Ce qui est différent dans cette pyramide c’est qu’il y a des fresques racontant l’histoire de Mayas, on n’y voit pas grand chose j’avoue.

C’est tout pour ces 2 sites, prochaine destination: Toniná!